3 Principes fondamentaux pour retrouver son poids de forme

Maigrir avec l’auto hypnose

Peut-être faites-vous parti de ces personnes qui connaissent des faims émotionnelles. Avez vous envie de manger quand vous vous ennuyez, ou quand vous êtes contrarié, frustré ou triste ou même joyeux ? Beaucoup de personnes mangent sans avoir vraiment faim. D’ailleurs, faites-vous la différence entre la sensation de l’estomac vide et une envie de manger ? Il y a parfois la gourmandise, et souvent l’envie de se faire plaisir, envie de se détendre, ou de calmer quelque chose à l’intérieur de soi.

Retrouvez une alimentation adaptée

Nous avons appris dés nos premiers jours de vie que ce qui passait par notre bouche pouvait nous calmer. Lorsqu’un bébé pleure, on lui donne à manger pour commencer et par la suite peut-être même une tétine pour l’apaiser. Et enfant, vous avez appris qu’il fallait finir votre assiette même si vous n’aviez plus faim, n’est ce pas ? Peut être même avez vous appris à manger à heure fixe, que votre estomac soit d’accord ou non. D’ailleurs, observez un tout jeune enfant, avant que l’éducation est pris le dessus. Un jeune enfant réclame à manger quand il à faim et s’arrête naturellement quand il n’a plus faim. Quand il n’en veut plus, le bébé tourne la tête ou recrache. Et puis, plus il grandit et plus l’adulte insiste pour une bouchée supplémentaire.

nbsp;

Retrouvez le plaisir et abandonnez la culpabilité

Et lorsque vous allez au restaurant (pour le plaisir), vous arrive-t-il de vous forcer à finir votre assiette même si vous n’avez plus faim ? Êtes-vous vraiment attentif à votre plaisir ou à rentabiliser l’addition ? Est-ce que c’est vraiment rentable si vous dépenser ensuite de l’argent pour maigrir ( produits light, coupe-faim, séance de diététique, etc). Vous ne vous forcez jamais à prendre un dessert alors que votre ventre est plein ? Si oui, pour quelles raisons faites vous cela ? Si vous avez fait le plein de votre voiture, vous n’allez pas en rajouter sous peine que cela déborde. C’est exactement ce qui se passe avec la nourriture et pourtant on continue de remplir. Ainsi, jusqu’ici, beaucoup d’entre nous avons appris à ne pas être à l’écoute de ce dont notre corps a besoin et du plaisir de manger. Peut être même que vous mangez parfois comme si l’occasion ne se représenterai pas.

Changez sa perception de la satisfaction

Nous pouvons réapprendre à manger en appréciant vraiment notre nourriture, en prenant le temps, en étant plus à l’écoute de nos envies de nos besoins, cela sans frustration.

Au lieu de se priver avec des régimes alimentaires contraignants, nous pouvons changer notre perception de la satisfaction, et nous débarrasser de la culpabilité qui accompagne une alimentation trop riche, trop abondante, trop industrielle. C’est ce que l’hypnose peut faire pour vous.

Personnellement, j’ai perdu 14 kg en mangeant au restaurant tous les jours et permis à plusieurs de mes patients de perdre du poids avec l’hypnose et en suivant trois principes fondamentaux.

1- STOP à la privation et à la frustration.

Il faut être attentif aux besoins de son corps et à ses envies. Le combat doit cessé, votre corps n’est pas votre ennemi, vous devez prendre soin de lui car il est votre véhicule dans cette vie. Réconciliez vous avec votre corps et peut être avec vous même.

2- Prenez conscience de ce qui empoisonne votre corps.

Nous savons aujourd’hui que notre cerveau est sensible à ce que nous mangeons. Aujourd’hui, on trouve de plus en plus d’informations scientifiques sur le rôle des aliments transformés et des glucides raffinés ( produits industriels et sucres lents et rapides) dans le surpoids et les allergies alimentaires. Il est primordial d’identifier les aliments qui sont la cause de votre surpoids et aussi des troubles digestifs et psychologiques qui en découlent. Je reviendrai en détail sur tout cela sur un prochain article. Je vous conseillerai des lectures qui ont fait déclic pour moi mais aussi pour de plus en plus de mes patients souhaitant perdre du poids. Une fois informées, ces personnes n’ont plus jamais mangé de la même manière et ont perdu du poids lentement et durablement.

3- Pensez positivement.

La manière dont vous pensez est importante : si vous pensez à vos bourrelets, votre inconscient reste sur les bourrelets. Projetez vous dans un futur positif, avec du poids en moins. Si vous pensez à vous en vous disant” je suis trop grosse“, cela ne vous aide pas à maigrir. Ayant en tête une image de vous plus mince, dans votre vêtement fétiche (le jean ou la robe que vous aimeriez remettre). Pensez à votre objectif,  pensez “Bien-être, Energie, Légereté“, pour que votre inconscient sache vers quoi il doit aller. Imaginez que vous fassiez une marche de 10km pour visiter un endroit magnifique qu’on ne peut pas atteindre en voiture. Vous serez plus motivé en pensant à ce que vous allez trouver plutôt qu’en vous disant que vous n’avez parcouru que deux kilomètres. Cela veut dire ne plus s’auto-suggérer que c’est trop dur, qu’on n’y arrivera pas…et toutes les croyances limitantes qui nous enferment dans un fonctionnement dont on ne veux plus. Rêvez pour que vos rêves deviennent réalité.

Avez-vous des comportements automatiques qui vous empêchent de maigrir ? Est-ce que vous grignoter le soir en rentrant chez vous ? A moins que ce ne soit devant la télévision après le repas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.