bonnes résolutions

Ma meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions

La nouvelle année est l’occasion de se fixer des objectifs sous forme de bonnes résolutions. Mais vont-elles se concrétiser ? Pour obtenir de vrais changements, je vous propose un exercice simple en deux étapes.

La première chose est de vous fixer des objectifs réalisables, pour vous, maintenant. C’est à dire qu’il est contre productif de décider d’arrêter de fumer par exemple si vous avez des raisons particulières de stresser (problèmes au travail, un proche malade, une séparation…) ou tout autre évènement de vie difficiles. Ce n’est tout simplement pas le bon moment !

1ère étape : des objectifs concrets et motivants

Demandez-vous d’abord si c’est le bon moment pour vous. Ce ne doit pas être des résolutions pour faire plaisir à un proche. Votre motivation est importante si vous voulez que cela marche.

Donc, réfléchissez à votre motivation à atteindre cet objectif ou ces objectifs. La motivation est votre moteur, c’est elle qui va vous permettre d’avancer. Prenez un crayon et une feuille et pour chacune de vos bonnes résolutions, faites une liste de ce que vous gagnerez comme bénéfices à changer.

Si par exemple, l’une de vos bonnes résolutions est de maigrir, vous allez noter qu’en étant plus mince, vous gagnerez en confiance en vous par exemple, ou vous vous sentirez plus léger(e), en meilleure forme, avec plus d’énergie, moins de douleurs peut être…

Quand cette première liste est faite, reprenez chacune de vos motivations et détaillez-en les bienfaits.

Par exemple : « quand je maigris, j’ai plus confiance en moi ».
Puis notez « quand j’ai confiance en moi, je suis plus gaie, je mets des vêtements plus colorés. Je parle plus facilement avec les autres, j’entreprends plus de choses… ».

Vous pouvez aller plus loin encore dans la précision : « J’entreprends plus de choses en étant mince. Alors je vais m’inscrire à ce cours de sport où réaliser mon projet professionnel … »

Notez tout en termes positifs. Il est important que vos mots, vos phrases soient stimulantes, que cela vous donne envie de vous projeter dans un futur meilleur. Ne dites pas « Si je maigris » mais « quand j’aurai maigri ». Suggérez-vous la réussite, parce que si vous partez perdant(e), cela n’aboutira pas.

Idem pour un arrêt tabac. Pensez aux bénéfices de cet arrêt et mettez sur votre liste le plus de détails possible : «Je vais économiser de l’argent ». Faites le calcul, c’est plus parlant de vous dire que vous allez économiser plus de 2500€/an (si vous fumez un paquet par jour). Qu’allez vous faire avec ces 2500€ et quand ? Un achat, un voyage… programmez-le mentalement : « En décembre prochain, nous irons passer Noël à … ». De même, « Je vais avoir un meilleur souffle, comme cela je vais pouvoir faire du vélo avec mon ami/mes enfants… »

Cet exercice vous permet de vous projeter dans la victoire, de la rendre plus concrète et donc plus accessible. La manière dont vous pensez aux situations détermine ce que vous êtes capable de faire ou non.

Les affirmations positives ont véritablement une influence sur notre état d’esprit. Cela paraît tellement simple et en même temps, tellement évident !

Nous nous auto suggérons tous de nombreuses choses dans notre quotidien. Nous nous auto suggérons nos croyances, nos peurs, nos échecs et parfois nos réussites et nos capacités. Vous arrive-t-il de vous dire « Je ne vais pas y arriver… je ne suis pas la hauteur…c’est trop difficile … » ?

Ce sont des autosuggestions qui nous limitent, nous bloquent. Ce sont finalement les histoires que nous nous racontons à nous même qui influencent notre fonctionnement. Nous nous “autohypnotisons” en quelque sorte.

De même, nous connaissons des moments d’autohypnose spontanés. Parce que finalement l’hypnose, c’est ce qui se passe à chaque fois que vous laissez votre imaginaire devenir une réalité à un instant T. L’écran de télévision est un très bon hypnotiseur, par exemple. Quand nous regardons notre écran de télévision, nous sommes totalement absorbés par ce que nous regardons et nous devenons réceptif aux suggestions.

D’ailleurs, l’induction hypnotique la plus facile commence par la fixation du regard. Il vous est probablement déjà arrivé de conduire sur une route familière et d’arriver à destination en étant étonné d’être déjà là. Vous étiez sans doute accaparé par vos pensées pendant qu’une partie de vous continuait de passer les vitesses, de ralentir au rond point, de stopper aux feux rouges…C’est de l’hypnose spontané.

Gardez ce que vous avez noté pour l’exercice suivant :

2ème partie : exercice d’auto hypnose.

Je vous propose un exercice d’auto hypnose afin de vous donner toutes les chances de réaliser vos résolutions de début d’année. Vous allez vous conditionner, vous programmer pour la réussite et non pour les doutes.

1. Asseyez-vous sur une chaise ou un fauteuil, les pieds bien à plat sur le sol, les mains sur les cuisses ou sur les accoudoirs. Puis regarderz l’heure et dites-vous mentalement « Je sortirai de cette relaxation dans 20mn” par exemple et visualisez mentalement h+20mn. Si la musique vous aide, n’hésitez pas à accompagner cette séance d’une musique douce, relaxante.

2. Puis trouvez un point devant vous, légèrement en hauteur et fixez ce point du regard. Sans bouger votre regard, avec une vision périphérique, concentrez vous sur tout ce que vous voyez dans votre champ de vision. Remarquez ce qui est net, ce qui est trouble, le clignement des yeux… remarquez les sensations de picotements dans les yeux et tous les changements de sensation.

Puis au bout de quelques minutes (2ou 3mn ou avant), vous allez sentir que vos paupières ont envie de se fermer et ce sera le signal pour vous d’entrer dans une détente confortable. Concentrez votre attention à tout ce que vous ressentez comme vos pieds sur le sol, la sensation dans les orteils… notez chaque détail, toutes les sensations que vous pouvez observer. Sentez le tissu sous vos doigts s’ils sont posés sur vos cuisses, remarquez votre respiration… est-ce qu’elle ralentit… et sous vos paupières closes… les lumières, les couleurs…

Et puis les sons autour de vous, s’il y en a.… un tic tac d’horloge peut être, des bruits lointains dans la rue… soyez attentif à tour ce qui se passe en vous, simplement et pensez à la détente, le calme… Laissez-vous profiter de ce calme 5 à 10mn. Et si des pensées parasites vous traversent, ce qui arrivera probablement, laissez-les glisser, ne les retenez pas, ne luttez pas… Laissez les apparaître puis s’éloigner.

3. Imaginez un escalier, juste un escalier qui vous plaît. Imaginez sa forme, sa matière, est-ce qu’il est éclairé ou la lumière est-elle tamisée ? C’est peut-être un escalier intérieur ou tout autre escalier de votre choix. Imaginez maintenant que vous allez monter ou descendre cet escalier en comptant mentalement de 10 à 1.

Donnez-vous les instructions suivantes :

« Je vais parcourir les marches de cet escalier en comptant de 10 à 1, et à chaque marche parcourue, je deviens deux fois plus profondément relaxé. Lorsque j’attendrai le chiffre 1, je me sentirai complètement relaxé, entre la veille et le sommeil ».

4. Puis laissez votre esprit dériver vers un lieu entièrement positif, un lieu associé à des sensations de bien-être, à des sentiments de bonheur, de sécurité. C’est peut-être un endroit que vous connaissez déjà, que vous aimez particulièrement (une plage, la campagne, les forêts, votre jardin…) ou un lieu complètement imaginé ou même quelque chose de plus abstrait comme la sensation d’être dans les nuages ou dans du coton. Prenez le temps de vous laisser aller dans ce lieu agréable, apaisant.

5. Quand vous vous sentez vraiment bien, détendu, laissez votre esprit flotter et revenez vers l’une de vos “bonnes résolutions”. Imaginez comment cela sera lorsque vous aurez atteint votre objectif. Prenez le temps de repenser aux bénéfices, qu’est-ce qui changera, comment vous vivrez ce changement, quels seront les impacts sur votre quotidien… Reprenez mentalement ce que vous avez noté précédemment. Attardez-vous sur les détails, prenez plaisir à visualiser ces changements positifs. Vous pouvez vous imaginer dans les situations du quotidien, réagissant différemment. Ressentez les émotions positives qui y sont liées. Laissez-vous aller à cette rêverie un moment avant de revenir dans l’ici et maintenant. Votre cerveau sait maintenant vers quoi il doit tendre.

6. Pour sortir de l’état d’hypnose, prenez une bonne respiration et dites-vous « Je vais compter jusqu’à 5, et lorsque j’atteindrai 5, j’ouvrirai les yeux en me sentant en pleine forme et avec un esprit positif et serein. »

Je vous propose de finir sur une citation de Napoléon Hill « Tout ce que vous êtes ou deviendrez est le résultat de l’utilisation de votre esprit“.

Cet article participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez meilleur J’apprécie ce blog, d’ailleurs mon article préféré est celui-ci.

About the author

Commentaires

  1. Merci beaucoup pour votre article, j’avais jamais penser appliquer l’auto hypnose aux bonnes résolutions de la nouvelle année, c’est vraiment intéressant. Peut être aussi que ça peut être un levier utile pour amplifier la motivation de chacun à changer quelque chose dans leur vie. Je suis tombée sur votre site par hasard et je vous en remercie

  2. Après deux auditions de vos guidages, j’ai arrêté de boire de l’alcool et retrouver une alimentation équilibrée.
    J’attends l’avenir avec impatience
    Merci.
    JYG

  3. Bravo, je vous félicite d’avoir su utiliser ses outils et de prendre votre avenir en main !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.