surmonter la peur du rejet

Peur du Rejet : Comment s’en Libérer ?

Vous avez peur du rejet ? Cela vous empêche d’être pleinement vous-même ? La peur de ne pas être aimé est universelle. Néanmoins, si la peur d’être rejeté prend une place prépondérante dans votre vie, il est temps de vous en débarrasser. Sinon, il est évident qu’il vous sera très difficile de vivre une vie heureuse et épanouie. Dans cet article, je vous partage mes solutions pour guérir la peur du rejet

Peur du rejet : quelles sont les causes principales ? 

peur d'être rejeté causes

Il est évident que les difficultés à s’affirmer sont en lien avec la peur du rejet, la peur du conflit, voire de l’abandon. C’est pourquoi il est primordial de renforcer son estime de soi et sa confiance en soi

D’ailleurs, connaissez-vous la différence entre ces deux termes ? Explications : 

  • L’estime de soi : c’est l’amour que l’on se porte, la valeur que l’on s’attribue. Une personne avec une faible estime d’elle-même pense qu’elle ne mérite pas d’être aimée, qu’elle n’a rien d’intéressant pour les autres, etc.

  • La confiance en soi : elle est davantage liée à notre capacité à agir, à nos compétences personnelles. 

Bien évidemment, les deux vont souvent de pair. Une personne qui n’a pas confiance en elle peut entrer dans une spirale négative qui l’amène à une mauvaise estime d’elle-même. 

À noter : Une personne peut manquer de confiance en soi tout en s’estimant. Par contre, je dirai que l’inverse n’est pas vrai. Quelqu’un qui manque d’estime de soi manque forcément de confiance en soi.

Les 3 raisons d’un manque d’estime de soi et de confiance en soi

Vous l’avez compris : la peur du rejet vient donc d’un manque de confiance et d’estime de soi. Mais quelles sont les raisons à cela ? En voici quelques-unes. 

Raison N°1 – Un environnement surprotecteur 

Un milieu surprotecteur peut être la cause d’un manque de confiance en soi. Par exemple, des parents anxieux peuvent transférer leurs peurs sur l’enfant, notamment en lui disant des choses comme, « Vas-tu en être capable ? », ou encore, « Et si tu n’y arrivais pas… ». L’enfant se met alors à douter de lui-même et de ses capacités à affronter les défis de la vie. 

Ce peut être aussi : 

  • des parents qui n’ont pas suffisamment valorisé l’enfant ;
  • des jalousies ;
  • des comparaisons dans la famille, etc. 

Il faut dire que dans de nombreux foyers, il est normal de souligner ce qui ne va pas et d’ignorer ce qui est positif. Pourtant, tous les enfants méritent d’être aimés

Raison N°2 – Le système scolaire 

À l’école, certains peuvent être particulièrement cruels sur des détails. L’enfant a pu être stigmatisé pour diverses raisons : 

  • parce qu’il grandit plus ou moins vite ; 
  • parce qu’il vient d’arriver dans une nouvelle école ;
  • parce qu’il est plus gros ou plus maigre ;
  • parce qu’il est plus timide, plus réservé ;
  • Parce qu’il travaille mieux, qu’il a de bonnes notes, etc.  

Les années de primaire et de collège sont très importantes du point de vue de l’intégration sociale.

Raison N°3 – Des échecs à répétition 

Le point de départ peut aussi être la succession d’échecs cuisants dans la vie d’adulte : 

  • des déceptions amoureuses ; 
  • de mauvaises notes pendant les études ; 
  • des déceptions professionnelles, etc. 

➥ À lire aussi : Comment développer son plein potentiel ?

Comment surmonter la peur du rejet ? | 4 conseils 

solutions pour ne plus avoir peur du rejet

Conseil N°1 – Consulter un professionnel de la santé 

Vous avez vécu de graves carences affectives ? Peut-être même des traumatismes comme des agressions ou des humiliations ? Si c’est votre cas, je vous encourage à consulter un professionnel de la santé : un psychologue ou un psychiatre. 

Il pourra vous aider via différentes techniques qui permettent de se libérer des émotions négatives liées aux traumatismes

La méthode « EDMR »

La thérapie « EDMR » signifie, « Eyes Mouvement Désensibilisation Recognition ». Elle a prouvé son efficacité à travers de nombreuses études scientifiques, validées dans le monde entier. 

Elle est d’ailleurs recommandée par :

  • la Haute Autorité de la Santé (HAS) ;
  • l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ;
  • l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM). 

Il s’agit de stimulations sensorielles bi-alternées comme des mouvements oculaires ou des stimulations auditives ou tactiles. Le processus entraîne un déblocage des émotions négatives liées à des situations passées.

Les stimulations alternatives hypnotiques 

Les S.A.H (stimulations alternatives hypnotiques) peuvent également être envisagées. Elles utilisent le même procédé de stimulations bilatérales, mais sont utilisées en hypnose conversationnelle ou plus profond. 

Ainsi, l’hypnose permet d’agir sur les ressources de la personne afin que l’affect négatif soit plus rapidement apaisé au niveau conscient et inconscient.

Conseil N°2 – Modifier son discours intérieur 

Pour renforcer son estime de soi et vaincre la peur du rejet, il est important de prendre conscience de son discours intérieur négatif. En bref, ne vous dites plus : 

  • Je suis nul(le) ;
  • Je n’y arriverai jamais ;
  • Je suis un(e) incapable, etc. 

Bannissez les insultes et jugements négatifs que vous vous attribuez. Par exemple, au lieu de vous dire, « Qu’est-ce que je suis bête », dites-vous, « Mince, là j’ai fait une erreur ! ». Au début, vous allez devoir y penser. Mais comme toutes les habitudes, à force de répéter, cela deviendra plus facile. 

➥ À lire également : 4 conseils pour arrêter de penser négativement

Conseil N°3 – Apprendre à pardonner ses erreurs 

Transformer ses erreurs en leçons 

À partir de maintenant, sachez pardonner vos erreurs. Souvenez-vous qu’elles font partie intégrante des apprentissages. Par exemple, lorsque vous étiez petit et que vous appreniez à marcher, vous avez trébuché de nombreuses fois. Pourtant, en apprenant de vos erreurs, vous êtes parvenu à tenir sur vos deux jambes. Nos réussites passent par des essais et erreurs, alors acceptez-les. 

Arrêter de vouloir être parfait 

Vous avez peut-être aussi un niveau d’exigence élevé envers vous-même. Ce n’est pas un défaut, mais je vous rappelle que la perfection n’existe pas. S’il n’y a pas de demi-mesure, c’est que votre niveau d’exigence est irréaliste. 

Se focaliser davantage sur ses valeurs

Est-ce que vous aimez les personnes qui vous sont chères parce qu’elles sont performantes dans un domaine ? Évidemment que non. Vous les aimez davantage pour leurs valeurs. 

Pour illustrer mes propos, faisons un petit exercice

  • Prenez un petit moment pour penser à une personne que vous aimez. 
  • Ensuite, notez sur un brouillon ce que vous appréciez chez elle. 
  • Enfin, demandez-vous avec quel genre de personne vous vous entendez et pourquoi. 

Il y a fort à parier que si vous aimez des valeurs chez l’autre, c’est qu’elles sont présentes chez vous. Alors, cessez de vous juger selon vos performances. 

« Ne vous jugez plus sur vos actes, 
mais plutôt sur vos valeurs. »

Conseil N°4 – Se nourrir de ses victoires 

Pour sortir du cercle vicieux du manque de confiance en soi, et donc vous débarrasser de la peur du rejet, passez à l’action sur des choses que vous pensez pouvoir réussir

  • prendre la parole en public, mais en petit groupe ;  
  • donner votre opinion à des personnes qui vous impressionnent moins ; 
  • vous affirmer auprès de vos proches, etc. 

Progressivement, avec les petites victoires, vous prendrez davantage confiance en vous. Cela vous encouragera à poser d’autres actions. Résultat, vous entrerez dans un cercle vertueux. 

Vous connaissez maintenant mes conseils pour ne plus avoir peur d’être rejeté. J’ai hâte de lire vos commentaires ci-dessous. Et pour aller plus loin, découvrez mes solutions pour ne plus avoir peur d’échouer

About the author

Commentaires

  1. Merci. J apprécie beaucoup votre newsletters. Même si j apprend peu de choses.
    J ai fait deux fois la séance pour mincir. L induction , que j apprécie, est fort longue.
    Dès lors je m endors.
    Et je m éveille toute lourde .
    C est juste un feed back. Vous en demandez.
    Je suis infirmière et sophrologue.
    Merci pour les partages

  2. Dites moi de quel contenu auriez-vous besoin ? Que voudriez-vous apprendre ? des techniques d’auto-hypnose ? des conseils pour se sentir bien ? pour maigrir ? Dites-moi quels sont vos besoins en commentaires ou par mail…

  3. Vous avez déjà l’habitude de vous détendre c’est sans doute la raison pour laquelle vous allez dans une hypnose profonde. Avec la sophrologie vous avez des habitudes et ce n’est pas forcément facilitant, bien que l’hypnose soit vraiment différent de la sophrologie.

  4. merci pour vos conseils/explications.
    limpides et accessibles en toutes occasions. Il me reste à y penser quand tout va bien et pas en mode urgence.

    cordialement,
    Alex

  5. Merci à vous Alex pour votre commentaire. Oui, le mieux est d’installer une habitude d’autohypnose …( 10mn par jour par exemple) ainsi vous en aurez l’habitude en cas de difficultés. Cela vous permet aussi de baisser votre niveau de stress global. Pour la confiance en soi, c’est un travail à moyen terme. Bonne continuation.

  6. Bonjour Mme Sandrine Belmont
    J’écoute beaucoup vos séance d’hypnose pour mincir sur YouTube,en revanche je ne trouve pas d’hypnose sur les addictions sur les apéros,saucisson,chips etc… mon gros défaut,je fais beaucoup de footing 3 fois 10 kms par semaine ,j’ai perdu 5 kg mais depuis 1 mois je stagne je ne perds plus et je me décourage un peu, voilà j’attends vos conseils avec impatience car j’ai vu les résultats sur vous .
    Cordialement,
    Jlg

  7. Bonjour Jlg. Vous trouverez sur Youtube une séance pour l’addiction au sucre (https://youtu.be/DIa2Ztycnww).
    Concernant les aliments que vous évoquez, c’est quelque chose que je traite de manière plus complète dans mes programmes d’amaigrissements. Si vous avez moins envie de mangé, vous limiterez aussi ce type d’aliments donc continuez d’écoutez toutes les séances pour maigrir. Si vous voulez aller plus loin, regardez mes programmes. Bonne écoute

  8. Bonjour j ai tendance a me lever la nuit pour manger. Je ne m en souviens pas forcement le matin, je retrouve une cuillère de Nutella dans l évier. Je sais que c est moi alors que je n aime pas spécialement. Comment faire pour arrêter ces addictions? Merci pour votre réponse.
    J ai déjà bien évolué avec les 2 premières séances d hypnose
    Sylvie

  9. Bonjour Sylvie,Je pense qu’il vous faudrait d’une part, cibler un sommeil plus profond et d’autre part, travailler sur vos comportements alimentaires inconscients. Avez-vous déjà tester une de mes séances pour stopper les grignotages par exemple (sur youtube ou sur les séances à télécharger sur ce blog) ?

  10. Bonjour Sandrine,
    Je n’arrive pas à trouver l’endroit sur votre blog pour m’inscrire à votre newsletters.
    De plus j’ai 68 ans et mon poids augmente chaque année. Oups! Peux t on perdre un peu de poids à mon âge.
    Ayant beaucoup de mal à me concentrer, pensez vous que je suis hypnotisable.
    Merci si vous pouvez me répondre. Martine

  11. Bonjour, Oui je pense qu’on peut perdre du poids à tout âge, raisonnablement biensur ! je veux dire en fonction de l’âge et de la corpulence… On ne peut pas avoir la même silhouette à 68 ans qu’à 25 ans, nous sommes d’accord. Pour vous inscrire à la newsletters il vous suffit de demander la séance offerte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.