conseils pour mieux vivre le confinement et la solitude

Confinement et Solitude | Comment mieux vivre la situation ? – Partie 1

Nous sommes d’accord sur un point : cette période de confinement n’est pas facile à vivre ! Pour certains, cela peut être même très difficile, notamment car un sentiment de solitude peut s’installer. Est-ce votre cas ? Si oui, cet article devrait bien vous plaire ! Aujourd’hui, j’ai décidé de vous donner quelques pistes pour vous aider à mieux vivre la situation actuelle. Bon, on y va ? Alors, suivez-moi ! 😉

Confinement et solitude | Comment mieux vivre la situation ?

L’isolement social, c’est quoi ?

L’isolement social, c’est avant tout, l’absence d’interactions sociales. Nous pouvons prendre, par exemple, une grand-mère qui ne reçoit plus de visites et se désespère. Celles et ceux qui en sont victimes peuvent réellement souffrir de solitude. Toutefois, ce sentiment reste une interprétation subjective de la réalité, car même quand on est entouré, il est tout à fait possible de la ressentir.

Notez également qu’il est possible d’être seul(e) “physiquement” sans ressentir ce sentiment de solitude. Dans ce cas, il s’agit plus d’un sentiment d’être seul à vivre, à penser, ou même à ressentir certaines choses. 

Quoi qu’il en soit, ce sentiment peut avoir de réelles conséquences négatives, notamment car il peut amener à la dépression. Dans la plupart des cas, cela arrive quand on ne l’a pas choisi. Nous pouvons prendre l’exemple d’un(e) adolescent(e) qui se sent incompris(e) par sa famille. Parfois, c’est un sentiment de décalage, de bizarrerie, etc. Ainsi, on peut se sentir rejeté, voire même, exclu d’un groupe. 

Sachez que cette solitude n’est que rarement passagère et peut faire partie de toute une existence, mais pas seulement ! Elle peut aussi devenir une source de souffrance intense et durable.

Mieux vivre la solitude en cette période de confinement
Mieux vivre la solitude en cette période de confinement

4 conseils pour mieux vivre la solitude

Il est possible d’utiliser la solitude comme un moteur, un combat ou une mission de vie. C’est notamment ce qu’à fait Josef Schovanec. Le connaissez-vous ? À la fois écrivain français, philosophe et voyageur autiste, il milite également pour l’intégration et la dignité des personnes autistes. 

Je vous laisse quelques secondes pour imaginer ce qu’a été sa solitude durant toute sa scolarité, surtout pendant ces années où, nous le savons, l’appartenance à un groupe était indispensable. 

Mais aujourd’hui, il en a fait son cheval de bataille en prônant ce qu’il nomme la “biodiversité humaine”. Un monde où on accepterait la différence comme quelque chose de positif et de nécessaire. Ne serait-ce pas formidable ?

Alors, que peut-on faire pour vivre mieux ce sentiment de solitude et même le transformer en quelque chose de plus positif ? Je vous donne 4 conseils juste ici.

1 – Arrêtez de ruminer 

Si vous avez l’habitude de ruminer toute la journée et de vous imaginer les pires scénarios, sachez que cela ne vous amènera rien de bon, bien au contraire. Attention, je ne suis pas en train de vous dire d’arrêter de penser, car cela est strictement impossible. Cependant, vous n’êtes pas obligé de croire tout ce qui vous traverse l’esprit !

Voir l’avenir négativement n’est sûrement pas la solution idéale. Je vous invite plutôt à voir plus loin que cette période de solitude que vous vivez, mais aussi, à rêver à un avenir différent. Vous ne soupçonnez pas à quel point vos croyances ont du poids sur ce que vous vivez. 

Par exemple, si vous vous répétez sans cesse que vous n’arriverez pas à faire telle ou telle chose, il est fort probable que cette croyance se vérifie dans un futur plus ou moins proche. Il en va de même avec la solitude. Si vous l’interprétez de la mauvaise façon, vous ne ferez qu’augmenter votre souffrance.

➥ Découvrir 4 conseils pour arrêter de penser négativement au quotidien

Arrêter de ruminer toute la journée
Arrêter de ruminer toute la journée

2 – Travaillez sur vous

Lorsque l’on ne s’aime pas, rester seul chez soi peut devenir un véritable calvaire. Vous devez donc renforcer votre estime de vous pour ainsi, mieux vivre ce sentiment de solitude. 

En effet, quelqu’un dont l’amour de soi est faible aura tendance à se dire que s’il est seul, c’est parce qu’il est inintéressant ou même qu’il n’est pas digne d’amour. Eh oui, il est courant de nourrir son amour de soi à travers celui d’autrui. Par ce fait, en l’absence des autres, nous nous retrouvons en difficulté.

Dans ce cas, nous interprétons la solitude comme le résultat de nos défauts. Pour y remédier, je vous invite à identifier vos croyances négatives à propos de vous-même (si vous en avez) et à prendre conscience que cela n’est que le résultat d’un manque d’estime de soi et non, de la réalité. 

Ensuite, vous devrez travailler sur vous afin de vous réconcilier avec vous-même. Après tout, en cette période un peu spéciale, c’est le moment ou jamais. Vous pouvez penser à démarrer ce projet qui vous tient à cœur depuis plusieurs années, vous former, prendre soin des personnes que vous aimez, etc. Bref, vous l’aurez compris : travailler sur soi et la meilleure manière d’améliorer sa confiance en soi.

3 – Faites des choses que vous aimez

Vous aimez lire, écrire, méditer ou même vous adonner à des activités créatives ? Très bien ! Vous n’avez plus aucune excuse, car en cet instant, vous avez davantage de temps pour vous. Alors, profitez-en ! Cela vous apportera non seulement du plaisir, mais aussi, de la fierté.  

4 – Prenez soin de vos proches

Si vous avez la chance de ne pas ressentir cette solitude, pourquoi ne pas penser à quelqu’un de votre entourage, qui lui, est dans cette situation ? Prenez donc quelques minutes pour l’appeler et lui montrer que vous êtes là pour l’épauler et vous verrez… il se sentira moins seul et vous remerciera. 🙂 

À vos claviers : vous avez maintenant quelques conseils pour mieux vivre votre sentiment de solitude. Oui, cette période de confinement n’est pas facile, mais quoi qu’il en soit, j’espère de tout cœur que ces quelques lignes vous ont été utiles. Et vous, est-ce que vous vous sentez seul ? Que mettez-vous en place pour occuper votre temps positivement ? Combien d’interactions avez-vous sur une semaine (en dehors des gens qui vivent avec vous) ? Vous sentez-vous écouté ? N’hésitez pas à venir me faire part de vos émotions dans les commentaires ci-dessous. Je vous répondrai avec grand plaisir. Et pour aller plus loin, je vous laisse découvrir 3 conseils pour booster votre système immunitaire et ainsi, combattre le coronavirus. À très vite !

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.