émotions et perte de poids

Le rôle des émotions sur la perte de poids : tout ce qu’il faut savoir

Avez-vous tendance à grignoter quand vous vous ennuyez, quand vous vous sentez fatigué ou même stressé ? Si oui, sachez que vos émotions sont responsables de ce comportement alimentaire. Celles-ci peuvent même vous empêcher de perdre vos kilos en trop. Mais concrètement, quel est le rôle des émotions sur la perte de poids ? Quelles sont les solutions pour mieux les contrôler et enfin, maigrir. Je vous explique tout dans ce nouvel article.

Les émotions négatives jouent un rôle important dans la perte de poids

Souvent, quand nous ne parvenons pas à perdre du poids, nous pouvons nous dire que nous manquons de motivation. Mais la réalité est bien différente. En effet, les émotions négatives, comme le stress, peuvent nous pousser à manger tout et n’importe quoi. Elles poussent également notre organisme à stocker.

En fait, en tant qu’être humain, nous sommes programmés pour faire face à un danger. Par exemple, lorsque nous sommes stressés, notre organisme se met en mode « Alerte ». Et c’est justement ça, qui pousse notre organisme à faire des réserves et à stocker. Le but ? Faire face à un manque.

C’était déjà le cas à l’époque des hommes préhistoriques. Il y a des millions d’années, nous devions jeûner pendant des mois et des mois, avant de pouvoir ramener quelque chose de la chasse. Résultat, l’organisme se mettait en mode « Alerte » pour faire des réserves.

stress et prise de poids

4 sources de stress qui empêchent de maigrir durablement 

1 – Le rapport à la nourriture

Vous avez sûrement déjà ressenti de la culpabilité en mangeant un aliment interdit. Le problème, c’est que le contrôle permanent de ces comportements alimentaires génère une tension interne et donc, du stress. D’ailleurs, si vous avez fait un ou plusieurs régimes par le passé, mon petit doigt me dit que vous vous êtes déjà senti frustré. Après tout, tenir un régime sur la durée n’est pas une tâche facile, loin de là.

Et puis quand nous décidons d’y mettre un terme, c’est encore pire, car nous donnons à notre cerveau le signal d’alerte « Privation ». Résultat, si nous mangeons un petit peu plus, nous stockons davantage. Et là, que se passe-t-il ? Nous sommes confrontés à l’effet yoyo et la nourriture ne devient plus un plaisir, mais plutôt une obsession.

2 – Le manque d’estime de soi

La seconde source de stress n’est pas souvent considérée. Pourtant, elle représente un paramètre important. Il s’agit de l’auto-dévalorisation. Vous savez, ce sont toutes ces phrases que vous vous répétez en boucle : « Je n’y arriverai jamais, je manque de volonté, je suis trop vieille. » Voilà un moyen idéal pour enclencher des émotions négatives et avoir une faible estime de soi

Comprenez bien que ce n’est certainement pas de cette manière que vous atteindrez votre objectif de perte de poids. Vous devez croire en vous et en votre réussite. C’est ainsi que vous augmenterez vos chances de succès. Sinon, vous allez vous stresser, ce qui poussera votre organisme à stocker encore et encore.

3 – Le rythme de vie

Nous sommes tous soumis à des contraintes professionnelles, familiales ou autres. Cela fait entièrement partie de la vie. C’est pourquoi, il est impératif de prendre du temps pour vous. Si vous avez sans arrêt la tête dans les problèmes, vous risquez le burn-out et comme vous le savez, les conséquences peuvent être désastreuses.

Autorisez-vous donc à faire des activités qui vous plaisent, qui vous aident à penser à autre chose. Ce peut être des choses très simples, comme le fait de lire un livre, prendre un bon bain, se faire masser, etc.

4 – Le sommeil

Après avoir dormi quelques heures, comment vous sentez-vous ? Dans la plupart des cas, nous sommes plus irritables, plus déprimés. De plus, sachez que le manque de sommeil multiplie par 4 le risque de tomber malade.

Vous devez donc privilégier un sommeil de qualité. C’est très important, car c’est pendant la nuit que certaines hormones régulent les sensations de faim et de satiété. Dans le cas contraire, si vous êtes fatigué, vous risquez de vous tourner davantage vers des aliments gras et sucrés.

bien dormir la nuit pour perdre du poids

D’ailleurs, des recherches récentes en neurosciences nous apprennent que durant le sommeil, notre organisme nettoie les déchets de notre cerveau. Et les chercheurs font l’hypothèse que l’absence de nettoyage neuronal serait à l’origine de certaines maladies dégénératives du cerveau.

Donc, vous l’aurez compris : bien dormir la nuit ne doit pas être une option, mais bien une obligation. C’est primordial pour entretenir une bonne santé physique et psychique. 

Comment agir sur ses facteurs de stress pour perdre du poids ? | 4 solutions

1 – Trouver des outils pour mieux gérer les kilos émotionnels

Tout d’abord, il est important de prendre en compte vos émotions et de trouver des outils pour mieux les gérer. Ces derniers vous permettront de vous apaiser et de diminuer le stress et l’anxiété.

La cohérence cardiaque

Pour ce faire, la cohérence cardiaque, qui est une technique de respiration, peut s’avérer être une solution efficace. Par contre, pour que cela fonctionne, vous devrez le faire quotidiennement. 

La méditation de pleine conscience

Vous pouvez aussi penser à vous mettre à la méditation de pleine conscience. Sur le web, vous trouverez de nombreux livres ou enregistrements pour vous guider.

La pratique d’une activité sportive

Nous ne le répéterons jamais assez, mais le sport est un excellent moyen de réguler votre stress et vos émotions. Et si vous manquez de temps, le HIIT pourrait bien vous plaire. C’est un exercice de fitness qui ne prend que quelques minutes par semaine, mais qui est d’une redoutable efficacité. Pour en savoir plus, vous pouvez venir découvrir 4 avantages de faire du HIIT.

2 – Voir les choses du bon côté pour entretenir des émotions positives

Secundo, vous devez toujours essayer de voir le verre à moitié plein, plutôt qu’à moitié vide. Pour vous aider, je ne peux que vous conseiller l’hypnose, ma spécialité. Alors, arrêtez l’auto-sabotage et soyez bienveillant avec vous-même. Au début, vous devrez sûrement vous forcer, mais plus vous le ferez, plus vous parviendrez à modifier votre discours intérieur.

Si cet exercice vous semble difficile, que vous n’arrivez pas à avoir les résultats souhaités, il est possible que des situations de votre passé contribuent à votre manque d’estime de vous. Dans ce cas, je vous invite à les travailler avec un psychologue. Mais pour démarrer, je vous laisse une séance d’hypnose juste ici. Elle vous permettra d’entretenir des émotions positives.

3 – Privilégier un sommeil de qualité

Généralement, les problèmes de sommeil sont liés à un surmenage, à des ruminations mentales. Si vous êtes dans cette situation, je vous recommande, avant de vous coucher, de noter toutes ces choses qui tournent dans votre tête.

Cela vous permettra de coucher vos émotions sur papier et de vous libérer. Il existe également des plantes qui vous permettront de vous calmer (sous forme de tisane ou de comprimés). Bien entendu, l’hypnose peut aussi vous aider à améliorer votre sommeil. Là encore, je vous laisse une séance ci-dessous.

4 – Écouter son corps, ses sensations

Passons maintenant à votre rapport à la nourriture. J’ai envie de vous dire de mettre un terme aux régimes qui ne vous aident pas et qui vous font reprendre du poids. Vous devez surtout apprendre à écouter votre corps, vos sensations. 

Cela signifie que vous devez arrêter de manger quand vous n’avez plus faim. Ensuite, pensez à diminuer les sucres et éviter les aliments industriels. Et bien entendu, mangez seulement quand votre corps en a besoin. 

Pour aller plus loin et perdre du poids une bonne fois pour toutes, sachez que mes programmes en ligne peuvent vous aider. Sinon, pensez à partager vos impressions dans les commentaires. Je me ferai un plaisir de vous lire et de vous répondre. Chaque situation est différente et il est toujours très intéressant d’avoir votre point de vue.

À très vite,

Sandrine

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.